StarFox Zero [DEMO]

StarFox est une licence Nintendo qui me parle que très peu. Mais j’avoue que les trailers de Zero m’ont bien plu. Et si je ne suis pas prêt d’acheter le jeu, cette démo est une excellente initiative pour pouvoir le tester.

Mon expérience avec StarFox est très pauvre. Elle se résume à quelques parties de StarFox Command et StarFox Guard (dont vous pouvez retrouver mon test ici). Donc cette démo tombe à pic. D’autant plus qu’elle est centrée sur les différents gameplay offerts par les quelques véhicules disponibles en jeu.
a-la-une


Mode Entraînement

Rien de tel que l’entraînement pour se familiariser avec les véhicules.

Pour faire le tour sur le contenu général de la démo, nous avons le droit au court-métrage « Le combat commence », créé spécialement pour le jeu, le mode Entraînement regroupant les différents tutoriels de chaque véhicule (l’Arwing, le Walker, le Gyrowing et le Landmaster pouvant se transformer en Gravmaster), la possibilité d’acheter le jeu sur l’eShop ainsi qu’une invitation à télécharger la démo de StarFox Guard, bref du classique.


Tuto Arwing

Parcourez l’univers avec vos collègues

Je commence donc la démo avec le tuto de l’Arwing. Et d’entrée de jeu, je suis face à une idée toute simple mais assez bien pensée : les conseils donnés par nos co-équipiers viennent exclusivement du haut parleur du GamePad. Dit comme ça, ça paraît anodin mais ça permet d’augmenter l’immersion dans le jeu puisque la voix de nos collègues se détache complètement de la musique (sauf si l’on branche des écouteurs sur le GamePad). Autre bonne idée qui a fait polémique : le fait d’avoir une vue FPS (à la première personne) sur l’écran du GamePad, bien plus pratique pour viser.
Au niveau des contrôles généraux, j’ai mis un petit moment avant de bien prendre le jeu en main. Mais une fois les quelques manoeuvres hésitantes passées, le jeu en devient très agréable à jouer, le tout à côté du Great Fox.


Je passe maintenant au Walker. Cette fois-ci, changement de décor avec une sorte de parcours permettant d’apprivoiser le robot-dinosaure. Ce dernier, conçu pour être utilisé sur la terre ferme, à la particularité de pouvoir se changer en Arwing. Très pratique pour alterner les phases au sol et en vol. Je n’ai concrètement rien à redire, le Walker se pilote de façon quasiment similaire à l’Arwing, que du bon en somme.


Tuto Gyrowing

L’iRobot vous permet d’interagir avec l’environnement et certains objets

Concernant le Gyrowing, nous partons sur un nouveau style de véhicule faisant penser à un hélicoptère. Les déplacements y sont plus lents mais pas moins agréables. Le Gyrowing a la particularité de pouvoir faire appel à l’iRobot. Un petit robot permettant d’accéder à des endroits étroits mais aussi à pirater certaines interfaces histoire de débloquer un nouveau passage. Enfin, l’iRobot sert aussi prendre certains objets comme des bombes pour le tutoriel à larguer pour faire exploser. Bref, le tout est très sympathique.


Tuto Landmaster

Plus difficile à prendre en main, le Landmaster fait aussi plus de dégâts

Et enfin, le Landmaster qui est clairement le véhicule que j’apprécie le moins. Au niveau des possibilités, cela reprend celles offertes par le Walker mais avec une maniabilité moins bonne (en même temps, on pilote un tank donc rien d’anormal en soi). Notre véhicule peut se transformer en Graymaster ce qui, contrairement à l’utilisation de l’Arwing, pompera votre endurance ce qui oblige à anticiper nos vols pour éviter de tomber en rade et sur le sol. Il me semble avoir compris que ce duo de véhicule présente une meilleure puissance de frappe, ce qui n’est pas vérifiable dans la démo et donc complètement inutile en l’état.


Au final, je suis plutôt satisfait de la démo (même si j’ai du faire plusieurs parties de chaque entrainement pour assurer une bonne prise en main). L’immersion a vraiment été très travaillée et surtout, l’utilisation du GamePad est obligatoire car utilisé en permanance. Concernant l’aspect graphique, j’aurais beaucoup de mal à émettre un avis tellement les environnements sont sommaires au possible.

Mais encore une fois, vu le travail fait sur l’immersion, dans de bonnes conditions de jeux, les parties doivent être jouissives. Et j’imagine sans mal qu’une fois qu’on est pris au jeu, on a qu’une seule envie, c’est de faire le meilleur score possible, car je le rappel, StarFox Zero est avant tout un jeu de scoring.

Écran de chargement

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *