Smash Bros. : pourquoi Brawl est mon préféré ?

Artwork Super Smash Bros. BrawlJe crois qu’à force d’en parler dans mes différents articles, ça commence à se savoir : j’adore Super Smash Bros. Brawl. Et comme ce n’est jamais vraiment le bon moment pour en parler, autant dédier un article à ce jeu !
Avant de parler du jeu en lui-même, il faut commencer par parler de ma relation avec la série. J’ai eu l’occasion de jouer, de temps en temps, à Smash sur Nintendo 64 et à Melee bien que j’obtenu ma première console de salon aka une GameCube en… 2005 ! Soit un an avant la sortie de la Wii. C’est réellement à partir de là que j’ai pu commencer à découvrir la série via Melee, quand bien même j’étais très mauvais.

Arrive donc la sortie de Brawl, en 2008, après plusieurs mois de teasing (et de report) que j’avais assidument suivi. Je me souviens avoir été envahi d’une hype infinie tant j’attendais le jeu. Ce que je ne comprends toujours pas vraiment aujourd’hui. Je le redis mais mon expérience de SSB était vraiment très faible. Toujours est-il que ce fut le coup de foudre. Et ce fut qu’entre larmes et cris de joie, de l’introduction à mes premiers combats, je débutai une grande histoire avec ce jeu qui reste à mes yeux, un incontournable.


Carte Emissaire Subspatial

L’Émissaire, cette ode à l’aventure…

Mais pourquoi préféré-je toujours Brawl aux autres épisodes ? Déjà parce qu’il s’agit du premier Smash que j’ai pu acheter dès sa sortie. Ce qui, mine de rien, m’a marqué puisqu’il s’agissait d’un jeu très attendu encore une fois.
Ensuite parce que son gameplay m’a beaucoup plus parlé que celui de Melee. Si pour certains, Brawl est trop lent et est le moins le fun de la série, c’est grâce à lui que j’ai pu réellement réaliser toutes les richesses de gameplay que propose Smash.
Mais surtout, parce que ce jeu possède un fantastique fil-rouge : l’Émissaire Subspatial. Que ce soit dans la cinématique d’intro, les musiques ou les terrains, tout est lié au mode Aventure du jeu. Et pour moi, Brawl possède un atout que je n’ai pas retrouvé dans un autre épisode de la série : une identité qui lui est propre !

Emissaire - Peach & Fox

… et à des moments WTF !

Qu’on soit bien d’accord : je pense que tous les Smash Bros. sont bons. Le gameplay de chacun est unique et nous sommes face à de très bons jeux de combat. Mais en dehors de cela, Brawl est le seul qui m’a semblé vouloir dépasser son statut de simple « nouvel épisode ». Avec l’Émissaire Subspatial, Brawl peut se vanter de pouvoir marquer les joueurs pour autre chose que son gameplay.
Si  c’est sur ce point que Melee et Sm4sh ont été principalement salués, leur expérience solo, ainsi que celles des autres modes multi, n’ont rien à envier à ce que propose Brawl. Pour moi, ces deux autres épisodes remplissent juste leur rôle de « jeu réunissant les stars de Nintendo » (ce qui est déjà pas mal).
Non seulement Brawl réussi cet objectif, mais en plus, il se permet d’apporter des précisions à son univers et ainsi enrichir son background. Peut-être que pour un jeu de combat ce n’est pas important d’avoir une partie solo développée mais pour moi qui ne joue pas compétitif, c’est le genre de contenu auquel je suis particulièrement sensible.


Tournoi SSBB - Poule Aquateur

Rien de tel qu’un tournoi convivial pour avoir la hype !

Mais ce n’est pas tout. Car si Brawl avait juste été un bon jeu, je n’en parlerais pas autant. Ce qui a rendu le jeu si spécial à mes yeux, c’est surtout pour tout ce qu’il m’a apporté. En 2010, je découvrais, grâce à des amis, les conventions de jeux vidéo et de mangas, et par extension, les tournois. Sans le savoir à ce moment là, j’avais découvert un autre univers qui dépassait tout ce que je pouvais imaginer. J’ai, par exemple, appris plein de choses sur le jeu, et sur les mécaniques propres à Super Smash Bros..
Indirectement, j’ai également pu faire plein de rencontres fantastiques. Et ça ne s’arrête pas là puisqu’alors que mon amour pour le jeu était sans limite, on m’a donné la possibilité d’organiser, à mon tour, un tournoi simple et double sur le jeu, en convention ! La roue tourne comme on dit.


Malgré que j’ai largement eu l’entourage pour me mettre au jeu compétitif, j’ai toujours préféré me concentrer sur mes performances en solo. Là encore, j’ai en tête un grand nombre de parties mémorables entre amis. Entre matchs endiablés et la conquête de l’Émissaire Subspatial en Extrême sans oublier la recherche des trophées exclusifs à ce merveilleux mode Aventure. Ce sont au final des après-midi et des soirées entièrement consacré à SSBB qui restent aujourd’hui gravés dans ma mémoire et qui ont marqué mon parcours de joueur.

Voilà pourquoi Super Smash Bros. Brawl fait partie de mes jeux préférés : parce qu’il m’a fait vivre une expérience vidéoludique unique et qu’il m’a fait découvrir plein de choses. Cela aurait pu tomber sur un autre jeu, sur une autre console, mais le destin a fait que SSBB a grandement influencé ma vie de joueur, presqu’autant que Pokémon.

Lucario VS R.O.B.

3, 2, 1… PARTEZ !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. – Salut !
    J’ai beaucoup aimé te lire, et moi aussi j’aime beaucoup Brawl, même si mon préféré restera Melee pour tellement de raisons.

    Merci en tout cas pour ce beau moment de lecture, à bientôt. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *