Pokémon Z : mystères et théorie

Cela faisait un moment qu’un mystère me trottait en tête. Une inconnue que la plupart des joueurs/ses n’auront pas remarqué. Mais alors que la 3DS vit très probablement ses derniers mois pour être progressivement remplacée par la Switch, je ne pouvais délibérément pas ne pas en parler. Cela fait maintenant plus de deux ans que je me pose la question : pourquoi Pokémon Z n’est jamais sorti ? J’entend par là : pourquoi XY n’ont pas eu droit à leur jeu complémentaire alors que toutes les générations antérieures y ont eu le droit, y compris récemment la 7G.
J’avais même consacré un article sur le sujet il y a deux ans, à l’aube des 20 ans de la série, en expliquant les raisons qui me poussaient à croire que ce jeu serait prochainement annoncé.
Certes, je me suis lourdement trompé. Et c’est pourquoi je décide aujourd’hui d’écrire à nouveau pour vous expliquer pourquoi je pense que ce potentiel jeu a été purement et simplement annulé. Le contenu de cet article est donc purement hypothétique et l’appellation « Pokémon Z » est bien entendu non-officielle.


First screenshots Pokémon Black White

Les premières images révélées de NB.

Nous sommes en 2010 et Pokémon Noir et Blanc sortent au Japon sur DS soit quelques mois avant la sortie de… la 3DS ! Je ne sais pas pourquoi Game Freak a développé une seconde génération sur DS, mais dans le doute, partons du principe que le studio ignorait les plans de Big N. Comme pour la 3G et la 4G, les jeux complémentaires de cette génération, Noir 2 et Blanc 2, sortent deux ans après les épisodes principaux mais aussi après la 3DS.

Finalement, les premiers jeux Pokémon sur cette dernière, X et Y, sortent en 2013. C’est clair qu’un problème de timing a dû se poser car enchainer deux générations de jeux Pokémon à un an près, c’est du jamais vu. Mais comme il s’agit de jeux sortis sur deux consoles différentes (DS et 3DS) et que la 5G a 3 ans au moment de la sortie de XY, je me dis que cette dernière a eu le temps de marquer (positivement comme négativement) les esprits.
La suite, tout le monde la connaît : Rubis Oméga et Saphir Alpha sortent en 2014, pause pour la série en 2015 avant de voir débarquer, pour les 20 ans, la 7G avec Soleil et Lune.


Jaquette provisoire Pokémon SwitchLe problème c’est qu’en parallèle, la Wii U fait un bide total. Nintendo bosse donc sur son successeur que sera la Switch, sortie en 2017. La console proposant aussi bien de jouer sur sa télé que sur son propre écran, son objectif est clair : remplacer la Wii U ET la 3DS. Cette idée se confirme avec notamment l’annonce à l’E3 2017 d’un futur RPG Pokémon sur Switch

Mais alors, quel est le rapport entre la Switch et Pokémon Z ? Avec la sortie précipitée de la console hybride (4-5 ans de vie pour la Wii U, c’est vraiment peu), il est normal que le développement d’un jeu Pokémon ait commencé suffisamment tôt pour pouvoir être proposé dès que possible. Les jeux Pokémon se vendant très bien et permettent de vendre des consoles comme (presque) personne. Un RPG Pokémon est donc un jeu capital pour la Switch qui se doit de réussir.


Cellule Zygarde - Soleil & Lune

Aurions-nous dû parcourir Kalos à la recherche des cellules de Zygarde ?

Revenons à Pokémon Z. S’il n’y a aucune certitude que Game Freak ait commencé à travailler sur ce jeu complémentaire, lorsque l’on voit l’intrigue du dessin animé avec la saison XYZ et surtout, certains éléments de Soleil et Lune comme la quête des cellules de Zygarde ou encore la distribution de Sachanobi, je doute fortement qu’aucun brainstorming n’avait été fait au sujet de ce fameux jeu.

Seulement, quand sortir ce jeu ? En 2015 ? Je doute que Game Freak aurait voulu que Pokémon devienne une série à sortie annuelle. D’un parce que ce genre de série n’a pas forcément bonne réputation, ensuite parce qu’enchainer deux générations de jeux Pokémon de suite, ce n’est pas forcément une bonne chose.

Sachanobi

Sachanobi ou quand la 6G s’incruste à Alola.

Ce fut le cas entre la 5G et la 6G mais encore une fois, ces deux générations sont sortis sur deux consoles différentes. Bref, enchainer les six et septième générations sur 3DS m’aurait paru étouffant.
Et puis, est-ce que cela aurait été possible techniquement parlant ? Partons de nouveau du principe qu’entre la sortie de ROSA (2014) et celle de SL (2016), Game Freak a développé la 7G et aura au moins commencé à travailler sur Pokémon Switch. Si talentueux qu’il est, je doute que notre cher studio de développement aurait réussi à bosser sur trois jeux différents à la fois.


Poster Pokémon saison XY&Z

Ce final bon sang… Une vraie merveille !

Dans ce cas, pourquoi ne pas avoir prévu Soleil et Lune en 2017 et supprimer Ultra Soleil et Ultra Lune ? Le développement de Pokémon Z aurait pu se faire sans soucis pour une sortie en 2015 et Game Freak aurait eu ensuite le temps de créer la 7G et pourquoi pas laisser Pokémon Switch en prévision pour 2018/2019. Le soucis est que la 7G n’aurait duré qu’un ou deux ans (en fonction du potentiel report de Pokémon Switch) et n’aurait été composée que d’un duo de jeux. Ce qui, selon moi, aurait entrainé deux problèmes.

Premièrement, la 7G n’aurait pas eu le temps de marquer les esprits. Aussi bon qu’auraient été Soleil et Lune, une génération de jeux Pokémon se doit de durer un minimum. Et cela passe, entre autre, par la sortie de plusieurs jeux utilisant un même moteur graphique et proposant tout un tas de nouveautés.

Frise jeux Pokémon 1996-2016

Frise présentée en décembre 2015 – La révélation de la 7G était évidente…

Deuxièmement, il ne faut pas oublier qu’une génération de jeux Pokémon, c’est aussi tout un énorme plan marketing composé des nombreux produits dérivés que propose la franchise. Je pense bien entendu aux traditionnelles peluches et figurines mais surtout aux différentes saisons du dessin animé (et des films associés), aux extensions de cartes et aux spin-off. Par exemple, la 6G qui aura duré 3 ans (de 2013 à 2016) est composée de 10 spin-off, de 3 saisons (et autant de films) et de pas moins de 15 extensions de cartes. Et puisque l’arrivée de Pokémon sur Switch achèvera sans doute assez tôt la 7G, autant la développer un maximum.

 Et non, remplacer USUL par un remake de Diamant et Perle n’aurait pas été une solution puisque ces jeux n’ont rien à faire sur 3DS : pas trois ans après la sortie du précédent remake. Et sachant que la durée qui sépare un jeu de son remake s’agrandit progressivement (8 ans pour la 1G, 10 ans pour la 2G et 12 ans pour la 4G), il est clair qu’un tel projet ne pouvait être à l’ordre du jour.


Au final, la 6G et la 7G ce sont toutes les deux, deux duo de jeux. L’une a le droit à un remake et l’autre à des jeux complémentaires. Le tout séparé par une petite année de vide afin de laisser souffler les joueurs. Tout ceci pour enchainer par la suite sur Switch. Cette dernière aura droit à son premier duo de jeux Pokémon juste après la 7G ou arrivera en 2019. Auquel cas, de potentiels spin-off pourront faire le lien entre les deux générations. Les quelques éléments pensés pour Pokémon Z se retrouvent donc dans Soleil et Lune et la 7G a le temps de voir son univers se développer avant que la 8G débarque sur Switch.

Frise jeux Pokémon 2013-2018

Pour résumer…

Avec le recul, c’est logique que la 6G n’ai pas eu le droit à un cinquième jeu. Le timing causé par la sortie tardive de la 5G et l’arrivée prématurée de la Switch ne permettaient pas de proposer autant de jeux qu’à l’accoutumé. Il a fallu donc faire des choix et je comprends ceux faits par Game Freak et Nintendo.
Si ma question initiale reste, aujourd’hui, sans réponse (rien ne dit qu’elle en aura une un jour), plusieurs éléments de l’histoire des jeux Pokémon semblent pouvoir expliquer pourquoi, Pokémon Z n’est jamais sorti.

Merci à @ktouktou pour ses réflexions personnelles.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Nini dit :

    Je savais déjà ce que tu allais dire mais SUPER article.
    Comme quoi personne peut prédire le futur concernant les jeux vidéo, il y a tellement de facteurs.

    • Aquateur dit :

      Merci beaucoup à toi ! 🙂
      Effectivement, même si l’on a parfois l’impression que certaines routines sont en place, on est jamais à l’abri d’une petite surprise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *