Pokémon VS Digimon

Les plus anciens fans de Pokémon se souviennent probablement qu’au début des années 2000, la série était en concurrence féroce avec Digimon. Pas besoin d’avoir été un fan absolu pour avoir, ne serait-ce qu’entendu parler, de cette confrontation entre les deux séries.
Vous le savez, je suis un fan inconditionnel de Pokémon. Et comme la plupart des enfants, j’étais également fan de Digimon. Il y a quelques mois, j’ai re-visionné les deux premières saisons de l’animé Digimon (celles que j’avais suivies à l’époque), histoire de me souvenir, mais d’également mieux comprendre l’histoire, les personnages et la profondeur qui s’en dégage. Bref, de me remettre dans le bain.
Pokémon et Digimon, c’est le grand combat de dessins animés de mon enfance. Mais ces deux franchises se ressemblent-elles tant que ça ? Qui a copié l’autre ? Et pourquoi Digimon s’est vu comparé si souvent à Pokémon ?  C’est parti pour une analyse non exhaustive sur ces deux phénomènes !


Pokémon Rouge et Vert

Les premiers jeux Pokémon, Rouge et Vert !

Pour commencer, Pokémon est à la base un jeu vidéo, sorti en 1996 au Japon. Quant à Digimon, il s’agissait à la base d’un jouet type Tamagotchi appelé Digimon Virtual Pet, crée par Bandai en 1997, toujours au Japon. Le but étant assez similaire : s’occuper de son Digimon, l’entrainer, le faire évoluer etc. Il était également possible de connecter son Virtual Pet avec d’autres pour faire des combats.

Digimon Virtual Pet

Des Digimon Virtual Pet, ressortis pour les 20 ans de Digimon.

Bref, au commencement, rien semble réellement lier Pokémon et Digimon, hormis éventuellement le fait qu’il soit question, dans les deux cas, de monstres.
Cela se retrouve également dans les noms des deux séries. En effet, Pokémon est l’abréviation de Pocket Monsters (montres de poche), quand Digimon signifie Digital Monsters (monstres digitaux).
Pour l’anecdote, le terme Pocket Monsters n’est utilisé, en tant que tel, qu’au Japon. En effet, lors de l’occidentalisation, le nom fut changé par rapport à des potentiels problèmes de droits. Quant à Digimon, la série a gardé son appellation « raccourcie » dans le monde entier.


Sacha et Pikachu

Au début, il n’y avait qu’eux…

Tout allait donc bien dans le meilleur des mondes jusqu’en mars 1999, quand Digimon fit ses premiers pas à la télévision, presque deux ans après Pokémon. Encore une fois, nous voyons que Pokémon est en avance sur son concurrent.
Mais ce qui nous intéresse, ce sont les sorties occidentales. Là encore, Pokémon débarque en France avant Digimon mais avec un an d’avance seulement. Dans les deux cas, le dessin animé signe la première apparition des deux types de monstres. Bien que l’animé Pokémon soit développé par rapport au jeu video GameBoy qui sortira le mois suivant, alors que celui de Digimon est un produit original.

Gomamon, Tentomon, Biyomon, Agumon, Gabumon, Palmon & Patamon

Les Digimon, entre être vivants et données informatiques.

Forcément, deux dessins animés mettant en scène des humains accompagnés de monstres, ça fait parler. De plus, les deux séries ont connu un marketing assez similaire : jeux vidéo (produit principal pour l’une, produit dérivé pour l’autre), jeu de cartes à collectionner, dessin animé puis films, figurines, mangas etc. La suite on la connait, Pokémon et Digimon sont régulièrement comparés par tous, et Digimon est montré comme une copie, juste bonne à surfer sur le succès de Pokémon.
Ironiquement, malgré cette réputation relativement mitigée, Digimon a connu quelques pics d’audience, surpassant Pokémon, bien qu’au final, les monstres de poche ont largement pris le dessus sur le long terme.


Pokégroupe 1999

Le Pokégroupe en 1999.

Maintenant que le contexte est en place, on va pouvoir disséquer chacun des deux univers.
Pour Pokémon, nous suivons les aventures d’un enfant (Sacha) partant en voyage à travers toute sa région (Kanto) pour capturer tous les Pokémon existants et devenir Maître Pokémon en battant la Ligue régionale. Les Pokémon sont des monstres, similaires à des animaux dotés de différentes capacités regroupées en 15 types. Bien qu’ils ne parlent pas, ces derniers peuvent se lier d’amitié avec leur dresseur. Certains d’entre eux peuvent évoluer après avoir acquis suffisamment d’expérience en combat.

Digisauveurs 1999

La première vague de Digisauveurs.

Pour Digimon, c’est l’histoire d’un groupe de 8 enfants (Tai, Matt, Sora, Mimi, Joe, Izzy, T.K. et Kari), habitants de notre monde qui se retrouve mystérieusement transporté vers le Monde Digital. Là, ils rencontrent chacun leur partenaire Digimon, ces derniers pouvant parler. Si le but des enfants est de rentrer chez eux, ils se lieront rapidement d’amitié avec leurs partenaires Digimon et ensemble, sauveront le Monde Digital des méchants Digimon. Les Digimon ont la capacité de se digivolver à un niveau plus fort que le précédent. Sachant qu’une digivolution n’est pas permanente : le Digimon s’étant transformé reprendra sa forme initiale après s’être vidé de son énergie.
En comparant leurs scripts, il est évident que les deux séries possèdent des points communs, même si le fond reste différent. Bien entendu, il existe d’autres points de comparaison mais l’essentiel est là.


Distribution Marshadow

L’animé Pokémon permet de promouvoir les jeux.

Avec le recul, je pense que la série Digimon est plus mature que Pokémon. Cela vient principalement du fait que les Digimon ont un aspect plus humain (alors que paradoxalement, ce ne sont que des données; le Monde Digital pouvant être représenté comme un logiciel informatique). Mais le fait qu’ils puissent parler, possèdent un caractère bien défini et des ambitions, les rendent plus « humains » que les Pokémon qui, encore une fois, peuvent être considérés comme des animaux de compagnie (dixit le Professeur Chen en début de partie de Pokémon Rouge, Bleu et Jaune).
Autre différence, les principaux Digimon ne peuvent se transformer que si leur allié humain est en danger, ce qui implique une relation spéciale. Dans Pokémon, même si l’univers prône l’amitié et le respect d’autrui, ce ne sont pas des composantes qui ont un réel impact (hormis éventuellement la synergie entre Amphinobi et Sacha).


Digimon Aventure sur PSP

Inversement, l’animé Digimon a été adapté en jeu vidéo.

Dans la majorité des cas, nous regardons l’animé Pokémon parce que nous avons joué aux jeux vidéo. Or, c’est l’inverse qui se produit pour Digimon. Ce qui fait que la comparaison entre les deux dessins animés est difficilement objective et donc non-pertinente puisqu’encore une fois, la première est une adaptation d’un autre média, quand la seconde est le matériau de base. Et c’est très probablement pour cela que j’ai une légère préférence pour le dessin animé Digimon qui ne part de (presque) rien et peut donc proposer une histoire complètement originale sans contrainte.

Au niveau des jeux vidéo, Pokémon se compose des jeux principaux, divisés en sept générations et de quelques séries de spin-off (comme les Donjon Mystère, Rumble ou Ranger par exemple). Pour Digimon, les jeux étant un produit dérivé, la situation est un peu moins simple. Il existe de nombreux jeux de différents styles. On peut mentionner la série des Digimon World (12 jeux), Battle Spirit ou Rumble Arena (3 jeux chacune). A noter que la plupart des jeux ne sont jamais sortis en occident.


Artwork Braségali Méga-Evolution

Le concept de Méga-Evolution à la sauce Pokémon !

Avec le temps, les deux séries ont vu leur univers s’étoffer pour prendre, de plus en plus, des chemins différents. Aujourd’hui, Pokémon et Digimon ne semblent plus viser la même cible. Game Freak et The Pokémon Company visent avant tout un jeune public quand la Toei et Bandai Namco s’adressent plus aux adolescents. Cela se ressent en tout cas dans l’esthétique visuelle propre aux deux séries.

Digivolution Wargreymon

Wargreymon, un Digimon de niveau Méga.

Néanmoins, la confrontation entre les deux séries a refait parler d’elle en 2013, lorsque nous entendions parler pour la première fois, de la Méga-Evolution pour Pokémon X et Y; un stade d’évolution non permanent, qui ne dure que le temps d’un combat.
Difficile donc de ne pas penser à Digimon, de part le fonctionnement identique à celui de la Digivolution ainsi qu’au nom du processus permettant d’accéder au niveau Méga.


Au final, est-ce que Pokémon et Digimon se ressemblent ? Oui et non. Il est évident que les deux séries présentent de nombreuses similitudes. Mais si le fond brut est quasi-identique (des monstres qui se battent entre eux), leur forme respective ont droit à suffisamment de nuances et de détails pour ne pas justifier de la comparaison.

Avec le recul, opposer ces deux séries a permis de générer du buzz et de faire parler d’elles, le tout, à une époque où Internet n’était pas encore démocratisé !
Bref, Pokémon et Digimon ont leurs fans, leur direction artistique et leur cible. Et il est clair que si leur univers actuel avait été comparé en 2000, on aurait probablement assisté à un match nul. Mais comme d’habitude pour ce genre d’opposition, seul l’avis des fans a le dernier mot.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Nini dit :

    Bon article.
    Après c’est compliqué de savoir ce qu’il se serait passé si les séries auraient été diffusées de façon plus espacée, genre 5 ans d’écart (en France en tous cas). Est-ce qu’on aurait eu le pseudo combat dans les cours de récrée ? Difficile à dire.

    (il y a juste une légère faute de frappe dans la conclusion « Au final, est-ce que Pokémon et Digimon ne ressemblent ? »)

    • Aquateur dit :

      Très bonne question !
      Honnêtement je pense que ce serait passé crème : même si Pokémon n’a jamais vraiment cessé d’être diffusé en France, la grosse hype était partie en 2005-2006. Donc ce genre de duel aurait eu, au mieux, moins d’impact. ^^

      Faute corrigée, merci à toi ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *