Pokémon Soleil et Lune

Comme tout fan qui se respecte, j’attends la sortie de Pokémon Lune et Soleil. Chaque nouveau jeu est l’occasion pour Game Freak d’apporter de nouvelles idées à cette grande série qu’est Pokémon.
Après avoir séché mes larmes et m’être fait une raison que Pokémon Z restera au stade du fantasme, et surtout après les quelques trolls concernant de potentielles annonces, il est temps pour moi de vous indiquer ce que j’attends pour ces nouvelles versions dont on ne sait rien.


1) Des jeux plus difficiles

01

Un jeu facile du début…

Attention, je ne suis pas un hardcore gamer raffolant d’expériences vidéoludiques excessivement dures et complexes. Mais la difficulté des jeux Pokémon d’antan me manquent. Où est passé la sauvegarde que j’effectuais avant d’affronter un champion d’arène ? Ou l’appréhension d’aller combattre la Ligue Pokémon bien qu’ayant entrainé et préparé mon équipe pendant plusieurs heures ?

02

… à la fin.

La 6G a eu droit à une baisse de la difficulté complètement ridicule. Pour donner un exemple concret, je joue toujours plusieurs fois à chaque version. Mais j’ai eu du mal à finir ma seconde partie de ROSA tellement le jeu n’avait plus rien pour lui. C’est la première fois que je me force à terminer un jeu Pokémon.
Et il faut reconnaître que Pokémon n’est pas une série reconnue pour sa grande difficulté. Le meilleur compromis serait de voir le retour de la sélection de la difficulté vue dans Noir 2 et Blanc 2.
 Chacun pourrait choisir la difficulté qu’il souhaite pour contenter toujours plus de joueurs.


2) Un post-game digne de ce nom

03

Bravo, tu as battu la ligue, maintenant, ennuie-toi !

Là-encore, nous n’avons jamais eu de post-game exceptionnel, faisant office de référence du genre, mais de là à ne pas en avoir… C’est l’un des reproches que j’ai fait à XY. On a bien eu l’Episode Delta dans ROSA mais j’ai trouvé ça d’une tristesse. Pour moi, une quête qui se résume à « Parler à telle personne, aller à tel endroit et combattre bidule » c’est pas du post-game. C’est juste une quête complètement dénuée de sens qui n’apporte rien (ou presque) au jeu.

04

« Parler à telle personne, aller à tel endroit et combattre bidule »

Pourtant, ce ne serait pas très compliqué d’avoir du contenu intéressant après avoir battu la Ligue.
 Pouvoir découvrir Kanto dans Or et Argent, c’est complètement fun alors que ça casse pas non plus 3 pattes à un canard. Mais ça donne une suite sympathique à l’exploration principale du jeu. Ca reste dans la continuité de notre aventure.
Dans le même genre, il y a aussi les Îles Sevii pour Rouge Feu et Vert Feuille ou la découverte de plusieurs zones dans Noir 2 et Blanc 2 (qui correspond aux premiers lieux de NB mais quand même). Dans tous les cas, ça reste quelque chose qui fait plaisir sans avoir une nouvelle quête ultra-poussée.
Pour l’anecdote, je n’arrive pas à voir ce vide présent dans la 3G comme un reproche. Probablement parce que j’étais relativement jeune à l’époque…


3) Une majorité de nouveaux Pokémon

05

Comme un air de déjà vu…

Il y a plein de Pokémon que j’aime dans chaque génération. Mais lorsque je joue à un nouveau jeu, ce n’est pas pour rencontrer forcément des créatures que je connais. Donc patienter dans les hautes herbes de Kalos pour espérer dénicher, ne serait-ce qu’un nouveau Pokémon fut très agaçant à la longue.

06

OMG, un bug ! Ah non, un nouveau Pokémon…

Après, peut-être qu’avoir une région 100% composée de nouveaux Pokémon (du moins jusqu’à la ligue, coucou Noir et Blanc) est un peu exagéré. Encore une fois, je n’ai rien contre l’apparition de quelques anciens. Ca permet d’ancrer plus facilement et rapidement les versions actuelles dans l’univers Pokémon. Les versions Noire 2 et Blanche 2 ont très bien réalisé cet exercice avec, en plus, un meilleur équilibrage au niveau des types de Pokémon rencontrés.
Ensuite, je ne nie pas que la création des Méga-Evolutions prenne effectivement du temps. Mais lorsque je lis que Game Freak s’en sert comme alibi pour justifier le faible nombre de nouveaux Pokémon dans la 6G, je trouve ça abusé.


4) Un bon rythme de jeu

07

Quoi ?! Déjà le 6ème badge ?!

Je m’attaque à un aspect assez complexe à définir. L’avancement d’un jeu Pokémon est défini par plusieurs critères, notamment de part la difficulté du jeu en soi. Mais c’est en rejouant à Pokémon Rouge que je me suis aperçu que l’histoire de XY allait à 300 à l’heure.

08

Ce fut court… et pas si intense que ça.

Tout va très vite, les zones s’explorent rapidement et hop on passe à la suivante. Et même si il y a un fossé en terme de progression dans l’histoire entre le premier et le second badge, le rythme reste trop soutenu. Difficile encore une fois d’être très précis mais je n’ai jamais ressenti que le jeu allait « trop vite » dans les précédentes générations. Surtout que je suis assez lent comme joueur.
Bref, je souhaite voir dans Lune et Soleil une progression plus rythmée, plus calme mais toujours aussi prenante.


5) Une vraie identité

09

Cette forêt me rappelle quelque chose…

Je sens que ce point ne va pas plaire à tout le monde mais pour moi, les jeux des 20 ans, ce sont X et Y : la 6G est clairement basée sur le fan-service et les références à Pokémon Rouge et Bleu. La quasi-totalité du Pokédex de Kanto, la Forêt de Jade (pardon de Neuvartault), les légendaires (dont Mewtwo et son apparition elle aussi est calquée sur celle de la 1G)… Tout ça, c’est trop !

10

Mewtwo dans la Grotte Inconnue… Bah voyons !

Le fan-service c’est bien, j’adore ça. Mais dans des proportions plus raisonnables. Avoir plein de clins d’oeil que seuls les fans les plus acharnés peuvent comprendre, c’est super ! Mais là, c’est carrément une très grosse partie de Kanto qui s’est exportée à Kalos. Dans le même style, Pokémon Origins aurait très bien pu être réalisé dans le cadre des 20 ans si l’un de ses buts n’était pas de promouvoir les Méga-Évolutions.
Dans mon périple de XY, je ne suis pas arrivé à être dépaysé. Du moins pas autant que d’habitude. Et c’est quelque chose qui m’a gêné. C’est en effet très désagréable de jouer à un jeu que l’on connait pas et avoir trop souvent une impression de déjà vu.


Conclusion

11

Il s’est est passé des choses en 20 ans !

Je ne veux pas passer pour le joueur qui n’est jamais content de l’évolution. Je ne suis pas partisan du « c’était mieux avant ». D’autant plus que XY et ROSA se sont très bien vendus. Et ce sont d’ailleurs des jeux plutôt cool dans le fond. Mais il est clair que je n’y passerai pas autant de temps que sur d’autres versions antérieures.

Dans cet article, j’ai principalement visé la 6G car il s’agit des jeux les plus récents, qui représentent la base la plus solide pour dresser les aspects que je veux voir modifier dans le futur.
 Je reproche, bien entendu, plein de choses à chaque génération même si c’est la 6G que j’aime, en général, le moins.

Enfin, l’intérêt de faire cet article pour moi, sachant que nous ne savons presque rien officiellement, c’est de pouvoir émettre mes premiers pronostics. Sachant que mes réflexions seront amenées à évoluer en fonction du temps et des révélations, j’ai hâte de pouvoir voir mon opinion évoluer vers de nouvelles idées.
 Car dans le fond, tous les jeux Pokémon sont bons. Il suffit juste de trouver ce qu’il nous plait le plus dans chacun d’eux. 🙂

12

Que nous réserve le futur ?

Merci à Eternia et Serebii pour les screens.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *