Pokémon Let’s Go : quid du Pro Controller ?

Premier visuel de la Wii
Le début de l’époque des « nouvelles façons de jouer ».

Depuis que Nintendo a quitté la course à la puissance pour se concentrer sur de nouvelles façons de jouer, le design de ses manettes a connu un virage sans précédent. Je pense que vous voyez où je veux en venir : le combo Wiimote + Nunchuck, le GamePad ou les Joy-Con ne sont pas ce que nous pourrions appeler des manettes traditionnelles. Bien loin des formes de notre bon vieux pad GameCube, elles représentent les manettes dites « principales » de leur console respective. J’emploie volontairement le terme « principal » car c’est également depuis la Wii qu’un large choix de manette s’est offert à nous, joueurs. Wiimote à l’horizontale, Pro Controller, écran du GamePad ou mode sur table, autant de terme venant enrichir notre expérience vidéoludique.

Nintendo Switch, Pro Controller Wii U, Wiimote & Joy-Con
Wiimote, Pro Controller, Joy-Con, faites votre choix.

En bref, si les jeux Nintendo sont avant tout développés pour une configuration bien précise, il est appréciable de pouvoir choisir parmi un panel de manettes « secondaires », offrant de ce fait une richesse de gameplay bien plus varié qu’à l’accoutumée et permettant de s’adapter aux exigences de chacun.

Par exemple, il est facilement imaginable qu’une grande majorité de fans de Smash Bros. aurait fait l’impasse sur la série depuis Brawl si Nintendo avait rendu obligatoire l’utilisation de ses manettes principales, tant celle de la GameCube fait office de référence pour cette licence.


Puis vint Pokémon Let’s Go sur Switch, qui ne présente aucune comptabilité avec une quelconque manette secondaire. Étant un RPG au gameplay relativement classique; le jeu ne se jouant qu’avec un seul Joy-Con (ou à la Poké Ball Plus selon votre budget), la non-utilisation du Pro Controller a beaucoup fait parler. Certes le jeu utilise la détection de mouvement pour mimer le lancer de Ball, mais une alternative existe grâce au mode portable puisqu’il suffit d’incliner la console, puis d’appuyer sur A pour tenter une capture. Et puisque le Pro Controller Switch est équipé d’un gyroscope, il n’y a, en apparence, aucune raison technique qui empêcherait ce jeu d’être utilisé avec ladite manette.

Pokémon Let's Go - Choix de la manette
Rangez votre Pro Controller, il ne servira pas pour Let’s Go.

Bien entendu, il est tout à fait compréhensible que certains jeux ne soient pas jouables avec des manettes complémentaires, si ces derniers tirent parti des capacités de la console. Je pense notamment à Wii Sport, Zelda Skyward Sword ou Red Steel sur Wii ou encore à ZombiU ou Splatoon sur Wii U dont le développement a été pensé en fonction des manettes de leur console respective.


Pokémon Let's Go - Capture au Joy-Con
Les pubs mettent l’accent sur la capture au Joy-Con…

Mais puisque ce n’est pas le cas de Pokémon Let’s Go, pourquoi est-ce que Game Freak a négligé cet aspect de son jeu ? Je pense qu’il s’agit d’un choix qui a dû s’imposer comme une évidence pour le studio. En dehors du fait d’être un reboot de Pokémon Jaune, la feature mise en avant dans la communication du jeu est de pouvoir rendre les captures plus réalistes que jamais. De plus, le jeu se voulant être une porte d’accès aux jeux Pokémon principaux pour les joueurs occasionnels ou peu familiers avec l’univers des monstres de poche, il fut développé pour n’utiliser qu’un seul Joy-Con, le second étant de toute façon prévu pour un éventuel deuxième joueur.
La seule entorse est, comme écrit plus haut, le système de capture en mode portable qui fut modifié pour respecter les trois modes de jeux inhérents à la Switch, le trio « mode téléviseur-mode sur table-mode portable » que l’on retrouve dans presque tous ses jeux.

Pokémon Let's Go - Gameplay à deux joueurs
… ainsi que sur le mode 2 joueurs.

Dans cette optique, Game Freak n’aurait eu aucun intérêt à rendre Let’s Go compatible avec le Pro Controller. Le jeu ne requérant pas une grande dextérité, il est parfaitement jouable au Joy-Con (mais si c’est légèrement déroutant de prime abord). Ensuite, le jeu utilise le strict minimum en terme de boutons. J’imagine donc que cela pouvait sembler peu pertinent de travailler sur la comptabilité du Pro Controller pour les développeurs. D’autant plus qu’il s’agit d’une manette dite « Pro » donc conçue pour les joueurs aguerris. C’est à dire, pas le public visé par le jeu qui lui, sera ravi de pouvoir pleinement profiter du jeu, sans avoir à débourser une soixantaine d’euros supplémentaire. Et surtout, cela aurait été une incitation volontaire à jouer d’une autre manière que celle pensée de base, ce que Game Freak veut, selon moi, éviter à tout prix.


En conclusion, je pense que ce que beaucoup considèrent comme un oubli est en fait une réelle volonté pleinement assumée, voire pourquoi pas un choix marketing histoire de stimuler un maximum la vente de collector et, à fortiori, de la Poké Ball Plus.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *