Pokémon GO : les raisons du succès

Ce n’est un secret pour personne, Pokémon GO est un véritable succès. D’ailleurs, on a appris récemment que le jeu venait de dépasser la barre des 500 millions de téléchargement. Je ne vais pas lister les différents records qu’a établi le jeu, ce serait ennuyeux et pas très utile.
Dans cet article, je compte m’attarder sur les différentes raisons qui pourrait expliquer le succès de Pokémon GO, quand bien même, ce dernier sort complètement des sentiers battus, tracés par Game Freak depuis 20 ans maintenant.


1) Le support

Pokédex

« Un jour je serai le meilleur dresseur
Je me battrai sans répit »

Les jeux Pokémon ont la réputation d’être des jeux se vendant extrêmement bien : chaque génération de console portable Nintendo (GB, GBA, DS et 3DS) ont comme point commun un couple de jeux Pokémon en tête des ventes de jeux.
Dans le cas de Pokémon GO, nous sommes sur smartphone. Un support nouveau donc, pour The Pokémon Company. Ce support n’est pas tant un obstacle, bien au contraire puisque aujourd’hui, presque tout le monde a un téléphone portable. Ce qui représente une base de consommateurs potentiels énorme, qui sera toujours plus élevée que celle des joueurs consoles. Bien entendu, le fait que le jeu soit gratuit au téléchargement (car ne l’oublions pas, il s’agit d’un free-to-play) aide un peu plus le jeu à s’inviter sur les smartphones des joueurs du monde entier.


2) La licence Pokémon

Niveau 20 atteint

« Je ferai tout pour être vainqueur
Et gagner les défis »

Mais avant d’être un jeu sur smartphone, il s’agit d’un jeu tiré de la licence Pokémon. Licence qui n’a plus rien à prouver aujourd’hui, et dont le succès impose un certain respect. Surtout que l’une des forces de Pokémon réside en sa communauté, dont la moyenne d’âge est bien plus élevée que ce que recherche à l’origine Game Freak. Il suffit de s’intéresser un minimum aux communautés françaises pour s’en rendre compte. Les jeux touchent donc un public très large.
Et si TPCi n’en est pas à son coup d’essai sur smartphone, Pokémon GO représente bel et bien le premier jeu Pokémon entièrement dédié aux smartphones à bénéficier d’une sortie internationale. Il est donc logique que le combo smartphone + Pokémon soit très efficace.


3) Un jeu accessible

Vue sur un Pokéstop et deux arènes

« Je parcourrai la terre entière
Traquant avec espoir »

Autre aspect qui a joué un rôle selon moi, le fait que Pokémon Go soit relativement accessible. Non pas que les jeux principaux soient prise de tête, mais GO s’exempt de scénario et surtout de ligne directrice. Ce qui fait que chaque joueur peut jouer de la manière qu’il veut. Notre façon de jouer façonnera l’expérience de jeu. Il est donc facile de s’identifier à son personnage et de se prendre au « jeu ».
À aucun moment, le jeu nous demande d’effectuer une quelconque action. Nous sommes totalement libre de nos mouvements. Du coup, et même si le jeu repose sur la première génération (certainement la plus connue et adulée), il est facile au tout venant de se lancer à l’aventure. Qu’on soit nostalgique ou nouveau joueur, tout le monde s’y retrouve.


4) Un rêve d’enfant

Pokémon GO de nuit

« Les Pokémon et leurs mystères
Le secret de leurs pouvoirs »

Et enfin, qui n’a jamais rêver d’incarner ce jeune dresseur Pokémon que nous retrouvons dans chaque jeu Pokémon. Pour beaucoup, Pokémon GO fut, dès son annonce, le moyen de réaliser ce rêve d’enfant. Et c’est probablement cet aspect bon enfant qui permis au jeu de faire le buzz comme jamais pendant les vacances d’été. Et si dans les faits, le trailer et le jeu divergent sur plusieurs points, et la réalité augmentée est plus un prétexte qu’une réelle valeur ajoutée au gameplay, Pokémon GO demeure un jeu relativement fun et une expérience sociale avant tout.


Et maintenant ?

Comme dit dans mes impressions sur le jeu, Pokémon GO n’en est qu’à ses balbutiements. Et il y a fort à parier qu’une fois toutes les fonctionnalités disponibles, le jeu n’est rien grand chose à voir avec ce dont nous avons droit, aujourd’hui.

Bref, ce sera les ajouts prévus par Niantic, bien que secrets à l’heure où j’écris ces lignes, qui détermineront si Pokémon GO n’aura été qu’une simple mode estivale, ou un grand jeu, capable de perdurer, comme le fait la série Pokémon, depuis 20 ans.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *