Les films Pokémon

Logos des films
Si les produits dérivés Pokémon sont légion, le plus connu est probablement le dessin animé. Un arc par génération, des références régulières, bref, l’animé Pokémon est relativement proche des jeux. Mais plus que permettre de découvrir l’univers de nos cartouches, ce dernier permet à la licence Pokémon d’apparaître, en plus sur nos consoles portables, sur nos écrans de télévisions, touchant un public d’autant plus large.

Et comme bien souvent, qui dit dessin animé à succès, dit films. Si ces derniers s’inscrivent bien entendu dans l’univers du dessin animé, sans toutefois apporter de nouveaux éléments scénaristiques (nouveau Pokémon ou évolution de l’un d’entre eux) pour que les fans du dessin animé ne soit pas perdus, ce dernier assurant sa propre continuité, le but de ces longs métrages est bien entendu de promouvoir les Pokémon légendaires et plus précisément, les Pokémon fabuleux. Relativement puissants et charismatiques, cela permet de leur réserver une apparition digne de leur réputation, plutôt que d’être présents le temps d’un épisode.

C’est donc une analyse sur les films Pokémon que je vous propose pour comprendre le but de chacun et ce qu’il a apporté, en complément du jeu vidéo.

Choix de l'analyse - 6G

Mewtwo contre-attaque Le Pouvoir Est En Toi Le sort des Zarbi Célébi, la voix de la forêt Les héros Pokémon Jirachi, le génie des vœux La destinée de Deoxys Lucario et le Mystère de Mew Pokémon Ranger et le Temple des Mers L'ascension de Darkrai Giratina et le Gardien du Ciel Arceus et le Joyau de Vie Zoroark, le Maître des Illusions Victini et Reshiram/Zekrom Kyurem VS La Lame de la Justice Genesect et l'Éveil de la Légende Diancie et le Cocon de l'Annihilation Hoopa et le Choc des Légendes Volcanion et la Merveille Mécanique Je te choisis ! Les mini-films