Pokkén Tournament

Je suis fan de Pokémon depuis toujours. Pas contre, je n’ai jamais joué à un VS Fighting comme Tekken. Je compte sur Pokkén Tournament pour découvrir ce nouveau genre qui m’est totalement inconnu. 



Pokkén Tournament, c’est probablement l’un des jeux Pokémon qui a le plus étonné les fans ces derniers années : ça fait presque 2 ans qu’on en entend parler, et c’est surtout un genre de jeu inédit pour un spin-off Pokémon. D’abord annoncé comme une pseudo-exclu aux bornes d’arcade, le jeu est enfin disponible sur Wii U.

Ecran titre Pokkén Tournament


Que le combat commence !

Lugularbre VS Jungko

Il faut un certain temps d’adaptation quand on est débutant.

Personnellement, même si j’attendais le jeu, ma hype s’est modérée au fil des semaines, par peur d’une grosse déception.
Inutile de tourner autour du pot, mes premiers matchs étaient ridicules. Lorsque les réflexes de Smash Bros. ressortent, forcément ça fait mal tant il s’agit d’un genre complètement différent. Surtout que j’ai eu la bonne idée de me lancer directement dans quelques matchs sans passer par le tutoriel.
Au fur et à mesure des sessions de jeu, je commence (enfin) à comprendre le gameplay du jeu, même si il y a encore une grande part d’aléatoire dans ma façon de jouer.
 Difficile donc de juger cet aspect du jeu, tant je me sens encore un peu perdu devant les nombreux paramètres à prendre en compte.

Par contre, une des premières choses que je me suis dis en lançant le jeu c’est : « On a trouvé plus chiant que Navi ! ». Autant c’est bien d’être guidé, autant Nia m’a rapidement saoulé. Sa voix anglaise est très agaçante tant elle parle beaucoup. Heureusement qu’il est possible de mettre sa voix japonaise que je préfère.


Un ensemble répétitif

Lucario gagne

Les combats s’enchainent… et se ressemblent.

Concernant le mode principal, à savoir la Ligue Ferrum, les combats qui s’enchainent deviennent rapidement lassant. Mais je pense qu’il y a moyen de s’amuser lorsqu’on maîtrise les différents combattants même si cet enchainement de matchs, sans réel scénario, n’a pas de différences notable avec ceux d’exhibition hormis les récompenses gagnées.

 Puisqu’on parle des Pokémon jouables, ils sont certes peu, mais ce qui me chagrine surtout c’est qu’il n’y en ai que deux à débloquer. Hormis cela, chaque Pokémon possède son propre gameplay et il faudra donc s’accrocher si l’on veut passer d’une créature à une autre. Une très bonne chose donc.


Quel beau pelage… flou !

Attaque spéciale de Carchacrok

Malgré le design réaliste des Pokémon, les graphismes font peine à voir…

Je n’ai jamais été un spécialiste pour juger les graphismes et la beauté d’un jeu mais je doute fortement que la puissance graphique de la Wii U soit vraiment exploitée. Après, je ne pense pas que ce type de jeux vidéo soit connu pour sa surenchère graphique mais j’ai l’impression que ce n’est pas un aspect qui a été fortement travaillé. Les Pokémon, sont très bien modélisés mais sont également flous. Quant aux arrières plan, ces derniers sont ternes et assez brouillon.
 Pour le coup, le jeu est plus agréable à l’oeil via l’écran du GamePad. On est donc loin des cinématiques et des séquences de gameplay qu’on nous a servi durant des mois…


Conclusion

Méga-Lucario

Une fois méga-évolué, Lucario devient encore plus redoutable.

Au final, je pense que ce jeu n’a pas été développé dans l’optique d’en faire un gros hit. Cela se ressent dans l’interface qui est extrêmement simple. Ce n’est pas une mauvaise chose mais j’ai du mal à prendre vraiment le jeu « au sérieux ». Le roster et les graphismes sont aussi de bons exemples. Autant je n’ai rien contre la présence de Pikachu Catcheur (pour ne citer que lui), autant je pense que bon nombre d’autres Pokémon auraient largement eu le droit d’être présent à sa place. 
Pour moi, c’est une façon qu’ont les développeurs de nous dire « On va faire un jeu sympa sans trop se prendre la tête. » Pas mauvais, pas excellent, mais juste sympa.
Pour moi, Pokkén Tournament est un jeu sans grande prétention. Bon pour l’expérience de jeu qu’il fourni, mais qui ne restera probablement pas dans les annales, si ce n’est que pour l’essai que s’offre la licence Pokémon dans le monde du VS Fighting (et encore que).

Il me reste encore, je l’espère, quelques heures de jeu devant moi car Pokkén Tournament m’intrigue : même si je sais qu’au final, le jeu ne me marquera pas plus que ça, je veux réellement savoir tout ce que le jeu a à me proposer et, pourquoi pas, être à l’arrivée surpris, comme je l’ai été avec un certain Splatoon

Carchacrok combat Mackogneur

Heureusement que les affinités des types n’est pas prise en compte.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. pikapika dit :

    pikachu il est topTier ! #PersonneNeSeDouteDeQuiJeSuis

    sinon c’est un jeu sympa mais malheureusement comme tu l’as dit rapidement répétitif et avec une mécanique par forcement intuitif. C’est aussi vraiment dommage que l’arrière plan ne soit pas plus soigné même si c’est un portage ça aurait toujours été sympa, je me demande si une certaine association va faire quelques tournois dessus :p .C’est un jeu sympa quand même mais le potentiel aurait largement pu être mieux exploité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *