Hyrule Warriors Legends [DEMO]

Grand fan des Zelda mais pas du tout des beat them all, la version Wii U d’Hyrule Warriors m’a rebuté de part son gameplay et sa maniabilité. Mais étant plus à l’aise sur console portable, j’ai décidé de laissé sa chance à ce portage 3DS.
Testé sur une 3DS XL.

Hyrule Warriors et moi, concrètement, ça fait deux. Mais si je peux tester cette version portable, je ne dis pas non. Ayant la chance d’avoir une 3DS japonaise, j’ai la chance d’avoir pu jouer à la démo. Bien entendu, le contenu proposé est limité : un niveau, quelques options et surtout plein de menus grisés. Après quelques textes en japonais que je me suis empressé de passer, le jeu commence !

Ecran 3DS du haut - HW démo jap


Attaque Spéciale Link

Les combos permettent de tuer plusieurs ennemis d’un seul coup.

L’avantage de ce genre de jeu, c’est que le gameplay est assez facile à prendre en main : on avance, on tape tout ce qui bouge et ainsi de suite. D’ailleurs, il est possible de choisir sa maniabilité dont une reprenant les contrôles que l’on connaît avec les jeux Zelda : on attaque avec B, la roulade se fait avec le bouton A, etc. De quoi retrouver rapidement ses marques pour un fan de la licence comme moi.
Curieusement, si il est possible de locker les ennemis (seulement ceux signalés), cela se fait avec la croix directionnelle. Ce qui est très peu pratique puisque cela nous oblige à lâcher le stick.


Le déroulement du niveau est assez simple : on attaque les hordes d’ennemis qui apparaissent à l’écran et on se déplace en fonction des endroits sous occupation ennemie. Pour se repérer, la carte du niveau est consultable à tout moment sur l’écran tactile.

Attaque spéciale Impa

Il est possible de changer de personnage jouable pendant la partie.

Au cours de la partie, il sera possible de jouer également avec Zelda, puis Impa. Même si elles diffèrent de Link de part des attaques différentes, le coeur du gameplay reste identique.
Au niveau des attaques disponibles, on bourrine du Moblin avec B jusqu’à remplir une jauge qui permet de lancer un coup plus puissant et permettant de faire de nombreux K.O.. Les bombes seront accessibles vers la moitié du niveau et permettront principalement de casser de gros rochers.
Le niveau se poursuit avec toujours plus de Moblin à tuer, puis arrive le massive du Roi Dodongo et… fin de la démo ! La partie se termine pile avant le combat contre le boss. De quoi frustrer mon ego après avoir passé les minutes précédentes à zigouiller le même type d’ennemi. Mais cela est probablement faire exprès pour faire monter la hype des joueurs et ainsi, pousser à l’achat.


Au niveau des graphismes, les décors sont bien entendu simplistes mais pas moche non plus.

Attaque spéciale Zelda

Pas une claque graphique mais le rendu est loin d’être vilain.

Dans ce type de jeu où le but est principalement d’abattre un grand nombre de monstres, il est clair que ce qu’on regardera le plus, ce ne sont pas les décors donc c’est pas si grave que ça. Surtout que l’ensemble est relativement propre. Le rendu des cinématiques, même si elles ne peuvent pas être regardées en 3D sur les premières 3DS, est également correct.

Par contre, le framerate est loin d’être constant. Même si cela n’est pas extrêmement gênant, on sens bien que le tout pourrait largement être plus fluide. Ce qui est le cas en jouant sur New 3DS. Un semi-aveu des développeurs qu’il aurait été préférable de sortir Hyrule Warriors Legends comme exclusivité de la dernière portable de Nintendo ?

Pour continuer sur la N3DS, son second stick permet de bouger la caméra. Indispensable n’est-ce pas ? Sur 3DS classique, cela se fait avec la croix directionnelle, donc impossible de se déplacer en même temps. Heureusement, il est possible de replacer la caméra derrière soi avec L.


Link fonce sur les ennemis

Le jeu est clairement mieux optimisé sur New 3DS.

Je pense qu’Hyrule Warriors Legends ne sera pas un mauvais portage. Bien sûr que les graphismes ont été revus à la baisse mais l’ensemble tient globalement la route. Pour peu qu’on accroche au gameplay du jeu grâce aux différentes maniabilité proposées, il y a de quoi passer vraiment un bon moment. D’autant plus que la durée de vie tient assez bien la route sur Wii U il me semble donc il n’y a pas de raison que Legends déçoive.

Après, le principal défaut du jeu, qui sera décrié dans les tests à mon avis, c’est les petits plus qu’apporte les New 3DS. Si l’affichage 3D reste plus qu’optionnel, on parle tout de même d’une fluidité constante et d’une meilleure maniabilité. De quoi faire grincer les dents des possesseurs de 3DS classique qui n’ont pas prévu de changer de console.

Bref, j’ai aimé testé Hyrule Warriors Legends. Sans crier au coup de coeur, j’ai passé un bon moment avec la démo, malgré le fait que mon plaisir de jeu aurait été optimale si je parlais japonais pour comprendre les différentes indications et autres éléments de scénario. Mais cela, ce sera pour la version française que je compte bien essayé dans quelques mois !

Linkle entre en scène !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *