7G – Génération 20 ans

← Les films de la 6G

Films 20 & 21

2017 fut une année importante puisque nous y célébrions les 20 ans de l’animé. Ce fut également l’année du vingtième long-métrage Pokémon. Mais avant de passer aux choses sérieuses, voyons ce que la 7G nous réserve. Cette dernière nous propose, à nouveau, un nombre élevé de légendaires avec pas moins de quatorze créatures mythiques et 3 fabuleux. Nous avons Magearna, qui nous a révélé ses secrets dans « Volcanion et la merveille mécanique », Marshadow et Zeraora. Quant aux autres légendaires, ils auront leur moment de gloire dans l’animé.


Pokémon 20 – Je te choisis

Affiche Pokémon 20

De plus, la communication autour du film pris un virage, si l’on compare à ce qui se faisait les années précédentes. Tout d’abord, aucune information n’a été dévoilée à la fin des séances du précédent film, hormis le fait qu’un nouveau long-métrage est bel et bien en préparation. Il faudra ensuite attendre décembre 2016 pour découvrir un teaser qui dévoilera la direction prise : re-découvrir les débuts de Sacha, reprenant ainsi l’intrigue du premier épisode culte. Le premier trailer diffusé début mars 2017 confirmera ce parti-pris nostalgique. Car qui dit année anniversaire, dit également film anniversaire. Voilà pourquoi Alola ne sera pas au centre de ce nouveau long-métrage. Il faudra attendre un mois de plus pour découvrir les personnages de Justine, Honoré, Corix et Bonji et que Marshadow soit officiellement dévoilé. Quelques mois plus tard, le premier trailer fut traduit à l’international avant de faire place à une bande annonce plus complète.

Le scénario du film se dévoile alors : Sacha devra traverser toute la région pour se rendre au sommet du Mont Tensei avec l’Arcenci’Aile (offert par Ho-Oh lors de leur rencontre) pour espérer affronter le Pokémon légendaire afin de prouver sa valeur. Il sera accompagné de Justine et Honoré, deux dresseurs originaires de Sinnoh et sera surveillé par Marshadow, Entei, Raikou et Suicune.

Sacha & Marshadow

Concernant Marshadow, ce dernier fait parti de ces fabuleux dont le rôle est écrit en fonction de l’intrigue du film dans lequel ils apparaissent. Cela ne dessert pas pour autant le Pokémon puisque son rôle est secondaire et qu’il apparaît principalement à la toute fin du long-métrage : l’attention étant principalement porté sur Sacha.
Quant aux fauves légendaires, Ho-Oh étant leur maître, leur apparition, aussi anecdotique, qu’elle soit, a du sens. De plus, chacun apparaît à un moment précis de l’intrigue. Sacha rencontre Entei au début de son voyage, ce qui lui permet de rencontrer Justine et Honoré. Ensuite, cette dernière aperçoit Suicune alors que le Pokégroupe est à mi-chemin de leur objectif. Et Raikou apparaît alors que le Mont Tensei est tout proche.

Pikachu & Sacha

Pour ce film événement, deux choix furent pris quant à son occidentalisation. Dans un premier temps, le film eu droit à une avant-première à la Japan Expo de Paris le 6 juillet 2017 alors que le film ne fut disponible dans les salles japonaise  qu’à partir du 15 du même mois. « Je te choisis ! » (traduction littérale du titre japonais Kimi Ni Kimeta!) fut ainsi projeté en VOSTFR (version originale sous-titré français), une première pour une diffusion officielle !
Ensuite, le film eu le privilège de passer dans certaines salles de cinéma en Amérique, en Europe et en Asie au cours du mois de novembre pour une poignée de séances. De quoi permettre au plus grand nombre de fêter dignement ce vingtième anniversaire.

Sacha, Honoré, Justine et Bonji

Nous l’avons vu, les films sont réalisés en fonction d’un ou plusieurs Pokémon à mettre en avant. Ils sont rattachés à l’univers du dessin animé grâce à la présence du Pokégroupe. Mais dans le cas de « Je te choisis ! », le film met en avant Sacha qui, par la force des choses, rencontrera Ho-Oh pendant son voyage. De ce fait, le film est construit comme un long épisode d’une heure et demie. On y retrouve les événements classiques d’épisodes : les confrontations avec le rival, de nouveaux Pokémon capturés, des évolutions etc. De plus, les références au dessin animé sont logiquement nombreuses : le film étant construit comme un hommage à la saison 1. Difficile d’être sensible au départ de Papilusion, qui apparaît quelques minutes, si l’on a pas connu la scène originale.

Ensuite, il faut savoir que la version japonaise du long-métrage nous propose de retrouver de nombreuses musiques utilisées à l’époque ainsi que de nouvelles reprises tirées des jeux principaux. Le but du film est clair : faire référence aux sept générations. Le tout avec un accent sur la première : l’intrigue se déroulant à Kanto.

Mais bien plus que d’être un film anniversaire, « Je te choisis » est également un reboot. Une sorte de nouveau départ pour les films Pokémon afin de pouvoir s’affranchir de l’animé. Plus besoin de produire de long-métrages respectant ses événements, nous voici embarqués dans une nouvelle série de films qui auront comme base cette vingtième aventure. Cette dernière pouvant être vu comme l’introduction d’un monde parallèle. Et sachant que la notion de multivers a déjà été évoqué dans les jeux principaux, cette hypothèse tient d’autant plus la route et permet d’expliquer les différences entre les événements de la série originale et ceux du film.

Attaque Z - Pikachazélite

Enfin, de nombreuses distributions furent organisés autour du film. En précommandant son ticket de cinéma, il était possible d’obtenir un code pour un Pikachu de Sacha portant l’une de ses six casquettes. Le choix du Pikachu dépendant de la date d’achat du ticket. Dans le reste du monde, un code unique fut donné : en fonction de la date à laquelle les joueurs l’utilisaient, ils pouvaient recevoir l’un des Pikachu. Chacun tenait une Pikachazélite permettant d’utiliser la capacité Z « Giga-Tonnerre » dans Pokémon Soleil et Lune.

Puis, un septième Pikachu fut distribué, ce dernier arborant la casquette que Sacha porte dans le film. Son obtention fut quasi-similaire dans le monde : au Japon, les spectateurs du film reçurent, comme pour Magearna, un disque utilisable dans Pokémon Ga-Olé comprenant un QR Code. Alors que pour les autres pays, ce fut une carte promo de Pikachu qui accompagna ledit QR Code. À la différence des autres Pikachu, celui-ci pu exclusivement être récupéré sur les futurs Pokémon Ultra Soleil et Ultra Lune.

En plus de ce dernier, Marshadow fut offert via une distribution locale à toute personne allant voir le film ainsi qu’aux spectateurs des deux avant-premières nippones.
Ho-Oh fut, quant à lui, distribué via des codes uniques présent dans l’édition d’août 2017 du magazine CoroCoro. Enfin, Mew, le Dracaufeu de Sacha, le Lucario d’Honoré et le Tiplouf de Justine furent tous les quatre distribués. D’abord dans les magasins 7-Eleven par code, puis dans les Pokémon Center et les Pokémon Store en sans-fil.


Pokémon 21 – Le pouvoir est en nous

Affiche Pokémon 21

Film Pokémon inédit après le reboot effectué l’année précédente, « Le pouvoir est en nous » (jap : Everyone’s Story), sorti le 13 juillet 2018, (un vendredi au lieu d’un samedi, comme à l’accoutumée) reprend de nombreux éléments de son grand frère, à commencer par sa communication.

En effet, elle ne commencera qu’en décembre avec un premier teaser énigmatique. Ce dernier montrait Sacha, accompagné de Pikachu et d’une mystérieuse jeune fille aux cheveux colorés. Les fans les plus passionnés auront également reconnu les quelques notes composant le thème japonais de Lugia, connu également comme étant celui du second film. Ce ne sera pas l’unique référence à ce long-métrage puisque son titre occidental (« The Power of Us »/ « Le pouvoir est en nous ») y fait également écho.

Pour revenir à la communication du film, nous eûmes une première bande annonce dès février 2018 dévoilant les différents protagonistes, avant une seconde en avril dévoilant Zeraora ! A l’instar du précédent film, une série de diffusions du film au cinéma eu lieu en Amérique du Nord et en Europe. Si la France devait être, à nouveau, concernée, aucun événement et autre avant-première ne fut finalement organisé, sans qu’aucune justification officielle ne soit apporté.

Affiche teaser Pokémon 21

Le film se passe dans la ville de Fula (inspirée de San Francisco) où se déroule le Festival du Vent. Festival organisé en l’honneur de Lugia qui est à l’origine de la croissance et la prospérité de la ville. En plus de Sacha, nous sommes introduit à cinq autres protagonistes qui devront s’allier pour empêcher qu’une série de catastrophes ne ruine le festival et mette en péril Fula.

Comme écrit plus haut, le film reprend plusieurs éléments de « Je te choisis« . Encore une fois, les deux légendaires phares (Lugia et Zeraora) sont en retrait pour laisser l’histoire se concentrer sur les personnages principaux et leurs Pokémon. De plus, c’est au tour des monstres de poche de seconde génération d’être mis en avant. Dans l’ensemble, la construction des deux films reste extrêmement proche : Lugia est mentionné plusieurs fois avant d’apparaître à la toute fin et l’existence de Zeraora est teasée tout au long du film avant d’apparaître pour nous offrir quelques jolis scènes de combats.

Si le but premier du « Pouvoir est en nous » reste la présentation de Zeraora et ainsi le distribuer sur Pokémon Ultra Soleil et Ultra Lune, le film en profite pour mettre une énième fois Pikachu et Évoli en avant, en tant que Pokémon principaux, juste avant la sortie de Pokémon Let’s Go, sortis quelques mois après le long-métrage.

Au niveau des distributions, justement, Lugia fut distribué via un code pour chaque pré-commande de ticket de cinéma du 13 avril au 12 juillet 2018. En référence à son rôle dans le film, ce dernier était surnommé « Wind Lugia » et connaissait l’attaque Vent Violent.
Concernant Zeraora, chaque spectateur pouvait le récupérer en allant voir le film au cinéma. Et comme pour Magearna, un disque à son effigie pour Pokémon Ga-Olé était également offert.

3 réponses

  1. Nini dit :

    Du coup quand il y aura le prochain film, tu l’intégreras dans cet article ou tu en feras un autre.
    Sinon c’était une bonne petite série d’article ^^

    • Aquateur dit :

      Merci à toi ^^
      Et encore, c’est pas fini : il y aura l’analyse des mini-films la semaine prochaine !

      Yep, j’ajouterais Pokémon 21 à la suite.

  1. 26/04/2018

    […] → Les films de la 7G […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *